Accueil / Actualité / Ce que Ndiack Fall, Cissé Lô, Mansour Faye, Decroix retiennent de l’affaire Khalifa Sall…

Ce que Ndiack Fall, Cissé Lô, Mansour Faye, Decroix retiennent de l’affaire Khalifa Sall…

Le respect de l’arrêt de la cour de la Cedeao divise spécialistes du droit et experts politiques. Mieux, au sein même de l’Apr, parti au pouvoir, les voix sont discordantes.

Ndiack Fall est on ne peut plus clair. Pour le professeur de droit pénal, l’arrêt de la Cour de justice de la Cedeao a une force obligatoire pour les Etats membres. Et le juge d’appel doit en tenir compte. Parce que, argumente le pénaliste, des irrégularités qui tiennent à la notification, à la personne intéressée de la présence d’un avocat, à l’immunité parlementaire bafouée, à un droit à un procès équitable.

En dernière analyse et en dernière instance souligne dans Grand jury, «quand il y a des irrégularités manifestes, la sanction qui d’impose, c’est la nullité de la procédure. C’est à dire que la procédure déjà enclenchée tombe à l’eau».

Mamadou Diop Decroix, invité lundi de rfm, confirme le Pr Ndiack Fall et autres experts juristes, qui se sont déjà prononcés sur la nullité de la procédure du dossier Khalifa Sall.

Selon le secrétaire général de Ad Jëf/Pads, « cet Etat hors la loi », qui n’est pas prêt à libérer Khalifa Sall, doit être pressé dans tous ses compartiments. En renouvelant des initiatives, à l’instar de cette marche de l’opposition tenue, vendredi dernier à Dakar.

Et Moustapha Cissé Lô, président du parlement de la Cedeao, de lui emboîter le pas, non sans ramer à contre-courant de ses camarades apéristes. D’après le 1er vice-président de l’Assemblée nationale du Sénégal, «l’Etat du Sénégal s’est engagé et à l’obligation de respecter l’arrêt rendu par la Cedeao».

Et le ministre de l’Hydraulique et non moins maire de Saint-louis, de porter l’estocade en s’acharnant sur la Cour de la Cedeao:

«Pourquoi cette cour de la Cedeao, qui avait terminé son mandat, s’est précipité à rendre un arrêt. Est-ce qu’il n’y a pas de lobbies derrière, de la manipulation ? La cour n’avait même pas à statuer, elle a demandé la prorogation de son mandat pour donner un avis pendant que le procès est encours ».

Sur La Redaction

Vérifier aussi

(photos) Lumière sur la photo de Serigne Touba marchant près de la Grande Mosquée

Ces derniers jours, la toile s’affole pour une photo qui présente parfaitement la silhouette de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *