Accueil / Actualité / Kaffrine: la fièvre aphteuse tue 1159 bêtes

Kaffrine: la fièvre aphteuse tue 1159 bêtes

Au total, 1159 bêtes sont mortes de la fièvre aphteuse dans la région de Kaffrine (centre) durant le 3e semestre de l’année 2018, a révélé, mercredi, le chef du service régional de l’élevage de Kaffrine, Dr Fatou Ka.

’’La fièvre aphteuse est une maladie qui a présenté beaucoup de morbidité et de mortalité dans la région de Kaffrine. Au total, nous avons 12773 morbidité et 1159 mortalité’’, a déploré Dr Fatou Ka, avant de préciser que cette mortalité a été surtout notée chez les petits ruminants.

Dr Ka s’exprimait en marge d’un comité régional de développement sur la situation épidémiologique à Kaffrine. Cette rencontre, présidée par le gouverneur de Kaffrine, Jean Baptiste Coly, a enregistré la présence des élus locaux, des autorités administratives et du chef de la brigade régional de l’hygiène de Kaffrine, le capitaine Idrissa Ndiaye, rapporte l’ APS.

« À Mbirekelane, 3285 bovins ont été atteints par la fièvre aphteuse et 245 sont morts. Chez les ovins, il y a eu 6074 sujets malades dont 558 morts », a détaillé Dr Fatou Ka. « Pour le département de Kaffrine, 643 bovins ont été atteints par la maladie et 43 sont morts. À Malém Hodar 362 bovins ont été malades et 80 sont morts ; parmi 2385 ovins malades, il y a eu 228 morts. Et pour le département de Koungheul 24 porcins avaient la fièvre aphteuse et 5 sont morts », a-t-elle ajouté.

Dr Fatou Ka a expliqué que la fièvre aphteuse est une maladie aigüe et très contagieuse, due à un virus aphteux frappant les bovins, les petits ruminants. Pour limiter la propagation d’une telle maladie à Kaffrine, a-t-elle dit, « nous avons ont pris certaines dispositions à savoir l’isolement des animaux malades, leur traitement et donner des conseils aux éleveurs pour l’application des mesures d’hygiène ».

Elle a également rappelé que le ministère de l’Elevage a appuyé les éleveurs en produits antibiotiques, antiseptiques et antiparasitaires.

Sur La Redaction

Vérifier aussi

Mawloud 2018: « Un dispositif anti-terroriste est mis en place » par la police

Un dispositif anti-terroriste est mis en place. Cela, pour une organisation du Gamou sans incident. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *