Accueil / International / L’introduction de la VAR au mondial russe divise

L’introduction de la VAR au mondial russe divise

Après six mois d’expérimentation en Italie et en Allemagne, l’introduction de l’arbitrage vidéo (VAR) dès la Coupe du monde en Russie cet été continue de diviser.

Les uns redoutent une catastrophe, les autres veulent entrer dans le futur!

Ceux qui sont opposés à l’introduction de la VAR au mondial de cette année dénoncent les erreurs observées en Bundesliga et en Serie A. Notamment des confusions, des décisions incomprises par le public et, de longues interruptions du jeu liées à l’inexpérience des équipes arbitrales.

L’arbitre Allemand Markus Merk qui a officié les finales de la Ligue des champions 2003 et de l’Euro 2004, a la conviction que  » la VAR sera utilisée au Mondial en Russie, mais ne croit pas que ça donnera un résultat satisfaisant ».

Selon l’arbitre Allemand, la première conséquence de dysfonctionnements graves pendant la compétition serait évidemment de discréditer pour longtemps la vidéo.

» Si ça fonctionne mal dès le début, il sera très difficile de réparer les dégâts », prévient M. Merk cité par l’AFP.

Pour parer au plus urgent, dans les prochains jours, une unité de formation spécialisée pour arbitres ouvrira ses portes au centre national du football de Coverciano (à côté de Florence). Les Italiens sont déjà prêts à recevoir en stage les futurs assistants-vidéos du Mondial.

Les favorables à l’expérimentation de la VAR soutiennent que les résultats enregistrés en Bundesliga et en Serie A, ne sont pas si mauvais.

Ils soutiennent que même si les responsables des projets en sont encore à chercher des règles claires pour faire fonctionner en harmonie et de façon cohérente d’un match à l’autre les arbitres de terrain et leurs assistants vidéo, ces difficultés peuvent être contournées ont-ils indiqué.

Sur admin

Vérifier aussi

Mali: 15 morts dans violences entre ethnies rivales

Au moins 15 civils ont été tués cette semaine dans des violences entre ethnies rivales, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *