Accueil / Actualité / Mort de l’étudiant Fallou Sène : les organisations de défenses de droits humains condamnent l’usage d’armes de guerre

Mort de l’étudiant Fallou Sène : les organisations de défenses de droits humains condamnent l’usage d’armes de guerre

La Raddho, Gradec et Lsdh ont déploré à l’unanimité l’usage d’armes de guerre et de balles réelles dans les manifestations. « Nos organisations susnommés, GRADEC, LSDH et RADDHO, condamnons fermement l’utilisation excessive de la violence qui est devenue une pratique courante et systématique des forces de l’ordre à l’occasion de manifestations pacifiques d’élèves , d’étudiants et de citoyens. Nous tenons à condamner de la manière la plus vigoureuse l’usage d’armes de guerre et de balles réelles dans les opérations de maintien ou de rétablissement de l’ordre et exigeons qu’une enquête minutieuse soit diligentée afin de retrouver et de livrer à la justice les auteurs de cette bavure ainsi que leurs commanditaires », peut-on lire dans le communiqué parvenu à PressAfrik.

Sur La Redaction

Vérifier aussi

Images et maux d’une inauguration controversée du TER à Rufisque

Les populations de Rufisque ont montré leur désaccord au président de la République, venu ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *