Accueil / International / Burkina Faso: 93 élèves sous-officiers gendarmes radiés

Burkina Faso: 93 élèves sous-officiers gendarmes radiés

Au Burkina Faso, 93 élèves sous-officiers gendarmes viennent d’être radiés alors qu’ils étaient à leur deuxième année de formation. Ils avaient déserté leur centre de formation, refusant de se soumettre à un exercice de marche dans le cadre de leur formation militaire après un accident de la route qui avait fait un mort et de nombreux blessés dans leur rang.

Le début de cette affaire remonte en fin d’année 2019. Au cours de leur formation ces élèves sous-officiers gendarmes désertent l’un de leur site. Pendant un exercice de marche entrant dans le cadre de leur formation militaire, leur groupe avait été victime d’un accident de la route. Un camion-citerne s’était renversé sur la voie, tuant un stagiaire et blessant une vingtaine.

Les rescapés avaient alors décidé de ne plus poursuivre l’exercice de marche au motif que cela était très dangereux et représentait de gros risques pour leur sécurité. Ils désertaient le site.

Pendant que la formation se poursuivait, les enquêtes étaient en cours pour comprendre la situation et situer les responsabilités. Après plusieurs mois d’enquête, 93 élèves sous-officiers reconnus comme étant les meneurs, instigateurs ou des éléments ayant abandonné leur poste ont été radiés des effectifs de l’école nationale des sous-officiers de gendarmerie dans le cadre d’une procédure disciplinaire. Selon un officier le comportement de ces élèves sous-officiers constitue une « faute grave contre la discipline pendant la formation ».

Sur La Redaction

Vérifier aussi

Coronavirus dans le monde : 702 morts aux Etats-Unis et 53.000 nouveaux cas en 24h, plus de 60.000 m

Le monde entier fait face à une crise sanitaire sans précédent due à la pandémie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *