Accueil / Actualité / Coronavirus dans le monde : 4 millions de cas aux USA, tous les chiffres

Coronavirus dans le monde : 4 millions de cas aux USA, tous les chiffres

L’accélération de la propagation du Covid-19 se poursuit à travers le monde, en particulier aux Etats-Unis, pays le plus touché, où 1 million de nouveaux cas ont été recensés en deux semaines. Brésil, Europe, Asie… Le point sur la pandémie de coronavirus en carte et en chiffres.

Les derniers chiffres communiqués par l’université Johns-Hopkins, qui fait référence aux Etats-Unis concernant cette pandémie de coronavirus font été d’une nette accélération de la diffusion du virus ces dernières semaines : le cap des 4 millions de cas a été officiellement franchi et 1 million de contaminations ont été enregistrées en deux semaines, alors qu’il avait fallu un mois pour passer de 2 millions à 3 millions. Depuis une dizaine de jours, le nombre d’infections au Covid-19 enregistrées quotidiennement est supérieur à 60 000 et a même atteint 76 500 jeudi, pour 1 225 morts supplémentaires, faisant passer le total à plus de 144 000 décès. Rappelons qu’après avoir frappé l’est du pays, le virus est désormais le plus virulent dans le Etats de l’ouest et du sud (Californie, Floride, Texas…). Longtemps montré du doigt pour la mauvaise gestion de cette crise, le président Donald Trump s’est montré plus raisonnable ces derniers jours en appelant enfin la population à porter le masque et en annulant la convention républicaine prévue en Floride fin août.

Au Brésil, deuxième pays au monde le plus touché par cette pandémie de coronavirus, Jair Bolsonaro continue, lui, de défrayer la chronique. Des photos diffusés dans les médias montrent le président carioca, lui-même testé positif et placé en quarantaine, se balader à moto, jeudi, tout près de sa résidence du palais de l’Alvorada à Brasilia, avant de discuter avec des balayeurs, sans porter de masque. Le Brésil en est à près de 2,3 millions de cas de coronavirus (+60 000 en 24h), pour plus de 84 000 morts (+1 300) depuis le début de la crise sanitaire.0

Statistiques du coronavirus

Statistiques des pays les plus touchés par le coronavirus au 23/07/2020

Pays Nombre de cas Nouveaux cas Nombre de décès Nouveaux décès
Etats-Unis 4 106 615 + 76 500 146 419 +1 225
Brésil 2 289 951 +59 961 84 207 1 311
Inde 1 287 945 +45 720 30 601 +1 129
Russie 795 038 +5 848 12 892 +47
Afrique du Sud 408 052 +13 104 6c093 5 940 +1 053

Coronavirus aux USA
Les États-Unis, pays le plus lourdement touché par l’épidémie de coronavirus, affichent ce vendredi un bilan total de plus de 4 millions de cas de Covid 19 et de plus de 146 000 morts. Le nombre de nouveaux cas recensés sur les dernières 24h est de 76 500 Des mesures de restriction ont fait leur retour dans certaines des régions les plus touchées comme la Californie, où les bars et les salles de restaurant en intérieur ont à nouveau fermé leurs portes, et la Floride, où il ne restait plus lundi que 18 % des lits disponibles dans les services de soins intensifs des hôpitaux. Autre chiffre marquant : d’après les données des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) publiées mardi, le nombre de personnes touchées dans le pays est deux à treize fois supérieur au nombre officiel de cas au printemps.

Coronavirus au Brésil
Le Brésil reste le pays d’Amérique latine le plus touché par la pandémie. Avec désormais 84 207 (1 3 111 décès lors des dernières 24h) pour 2,289 millions de cas (+59 961), le pays se situe au deuxième rang mondial en termes de nombre d’infections. Le président Jair Bolsonaro a fait de sa propre contamination un moyen de communication, usant de la provocation lors d’une conférence de presse, apparaissant sans masque. “Comme ça, vous pouvez voir mon visage, constater que je vais bien, que je suis tranquille et en paix.” Bolsonaro, qui est actuellement en quarantaine, a également confié qu’il avait choisi de se soigner avec l’hydroxychloroquine, en présentant ce traitement controversé comme le remède miracle. La pandémie continue pourtant de s’étendre sur tout le territoire brésilien et de nombreux experts estiment que le bilan, qui serait largement sous-estimé, devrait considérablement s’alourdir dans les prochaines semaines. Le Brésil est par ailleurs le premier pays à lancer les tests de phase III du vaccin chinois Coronavac contre le coronavirus.

Coronavirus en Chine
En Chine, où le Covid-19 est apparu officiellement en décembre dernier, l’épidémie semble à nouveau sous contrôle, après une première stabilisation de la situation au début du printemps, puis après l’apparition de nouveaux cas à la mi-juin, en particulier à Pékin, et le retour de mesures de restrictions. Le bilan total s’affiche à 83 729 cas et 4 634 morts, avec seulement 21 nouvelles contaminations lors des dernières 24h et aucun nouveau décès recensé. Les autorités ont par ailleurs indiqué que toute personne désirant se rendre en Chine en avion devra désormais présenter un test négatif réalisé dans les cinq jours précédant le départ. Par ailleurs, tous les tournois de tennis du circuit professionnel qui devaient se dérouler sur le sol chinois d’ici la fin de l’année, ont été annulés.

Coronavirus en Espagne
Lors de son dernier bilan en date, l’Espagne a communiqué, jeudi, 2 615 cas nouvelles contaminations en 24h, ce qui porte le total à 270 166 cas et 28 429 morts au total (+3 décès sur les dernières 24h). L’inquiétude sur l’émergence d’une deuxième vague grimpe dans le pays, notamment au vu de la situation en Catalogne. Un reconfinement de la population a été décidé dans le comté de Lérida. Plus de 200 000 personnes doivent rester chez elles depuis lundi dernier. Elle s’accompagne également d’un élargissement de la zone puisque les communes de Alcarràs, Aitona, la Granja d’Escarp, Massalcoreig, Raimat, Soses, Seròs Sucs et Torres de Segre sont désormais également interdites d’accès. C’est la première fois depuis la fin du confinement général le 21 juin dernier qu’une telle décision est prise.

À Barcelone, les 4 millions d’habitants de l’agglomération ont été appelés vendredi dernier à “rester chez eux dès qu’il ne leur est pas indispensable de sortir ” par le gouvernement catalan, qui a également décidé, pour une période qui devrait être de deux semaines, de fermer les cinémas, les théâtres, les discothèques et d’interdire les réunions de plus de dix personnes et les visites dans les maisons de retraite.

Coronavirus en Italie
En Italie, les autorités hésitent à prolonger l’état d’urgence en vigueur jusqu’à la fin du mois de juillet. “Raisonnablement, les conditions existent pour prolonger l’état d’urgence dû au coronavirus après la date du 31 juillet”, a récemment déclaré le chef du gouvernement Giuseppe Conte lors d’une visite à Venise. Le dernier bilan publié jeudi par les autorités fait état de 306 cas supplémentaires, portant le bilan à 245 338 cas depuis l’apparition du virus dans le pays pour 10 décès de plus (35 092 décès au total). La vigilance est toujours de mise notamment depuis la découverte, fin juin, de plusieurs foyers épidémiques, notamment à Rome, la capitale du pays. “Le virus continuera à circuler et nous aurons la réapparition soudaine de quelques foyers épidémiques, avait indiqué Massio Andreoni, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tor Vergata de Rome. S’il y a une deuxième vague, ce sera de notre faute. Cela voudra dire que nous n’aurons pas été à même d’appliquer ce que nous avons appris”.

Coronavirus au Royaume-Uni
Le Royaume-Uni comptait ce jeudi 769 nouveaux cas de Covid-19, portant le total à 297 146 cas, pour 53 morts supplémentaires (45 554 au total). Selon le bureau national des statistiques (ONS), le nombre de décès imputés au nouveau coronavirus est néanmoins plus élevé que celui annoncé par le ministère de la Santé, et le bilan global serait en réalité de plus de 50 000 victimes du Covid-19, en prenant en compte le nombre réel de personnes décédées dans les maisons de retraite. Le Royaume-Uni poursuit par ailleurs son déconfinement progressif. L’ensemble des magasins ont été autorisées à rouvrir le lundi 15 juin, avec la mise en place de mesures de précaution (limitation du nombre des clients à l’intérieur, marquages au sol pour favoriser la distanciation physique…). Le port du masque est par ailleurs obligatoire dans les transports. La réouverture des bars et des restaurants a, elle, eu lieu le 4 juillet.
Coronavirus en Allemagne
En Allemagne, 556 cas supplémentaires de Covid-19 ont été signalés ce jeudi, selon les derniers chiffres transmis par l’Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses, chargé du suivi de l’épidémie dans le pays. Au total, l’Allemagne recense 204 433 cas de coronavirus depuis le début de l’épidémie. Quatre décès supplémentaires ont été rapportés, portant le bilan total à 9 273 décès. Les autorités s’inquiètent de la possible arrivée d’une deuxième vague dans un pays jusque-là relativement épargné par rapport à ses voisins. Un projet d’accord entre le gouvernement et les régions, les Länder, évoque ainsi la possibilité de restreindre davantage les déplacements dans une aire géographique limitée en cas d’apparitions de foyers épidémiques. L’armée allemande pourrait également être mobilisée, notamment pour effectuer des campagnes de tests. Le Land de Bavière a justement annoncé le début d’une campagne de tests dans les aéroports bavarois, dont celui de Munich. Ces tests gratuits pourront être faits sur la base du volontariat dans le sens des arrivées.
Coronavirus au Portugal
Au Portugal, jeudi, 252 nouveaux cas et 5 décès ont été recensés lors des dernières 24h, portant les totaux à 49 150 cas et 1 702 morts. A Lisbonne, certaines parties de la capitale sont toujours sujettes à des mesures de confinement des habitants. Les locaux ne peuvent sortir de leur domicile que pour l’achat de nourriture ou de médicaments. Les rassemblements de plus de cinq personnes sont interdits. La région de la capitale regroupe 80 % des foyers de contagions découverts au Portugal.
Depuis le 1er juillet, le Portugal est ainsi découpé en trois zones. Dans celle où les règles sont les moins strictes, le port du masque reste obligatoire dans les transports et lieux fermés mais les rassemblements sont autorisés jusqu’à 20 personnes. Dans la deuxième zone, qui concerne Lisbonne et ses environs, on parle d’état de “contingence”. Les regroupements sont limités à 10 personnes et les commerces ferment dès 20h. Enfin, dans la troisième zone qui concerne les quartiers les plus touchés de Lisbonne, le confinement est en vigueur et les regroupements limités à 5 personnes maximum.
Coronavirus en Belgique
La Belgique enregistre une hausse des hospitalisations pour cas de Covid-19 ces derniers jours. 369 nouveaux cas ont été rapportés jeudi, ce qui porte le total à 64 627 contaminations. Trois décès supplémentaires ont été enregistrés lors des dernières 24h, pour un total de 9 808 morts depuis le début de la pandémie. Les autorités ont annoncé mercredi une augmentation de 89 % des contaminations entre le 12 et le 18 juillet et a rappelé la nécessité “d’agir vite” pour éviter de nouvelles restrictions.

La Belgique a entamé le 1er juillet la phase 4 de son déconfinement, entérinant l’élargissement de la “bulle de contact” de 10 à 15 personnes autorisées à voir par individu et par semaine. Les piscines, salles de spectacles et de cinéma sont autorisées à rouvrir mais avec des systèmes de réservation et de créneau déterminés pour limiter les affluences. Les réceptions peuvent reprendre dans des salles de fêtes mais en limitant le nombre d’invités à 50 personnes. Le port du masque dans l’espace public reste conseillé mais pas obligatoire. Ce sont désormais les vacances d’été et le déplacement de la population sur les côtes qui cristallisent l’attention des pouvoirs publics.

Sur La Redaction

Vérifier aussi

Un homme tabassé par des policiers pour non-port du masque à Paris : La nouvelle vidéo qui choque l’opinion

Un homme tabassé par des policiers pour non-port du masque à Paris : La nouvelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *